Le Guide du Lombricompostage, Simple, Complet, Pratique

  • Introduction
    Ce document est un petit guide pour vous aider à recycler vos déchets dans un lombricomposteur. Il essaie d’être le plus complet, le plus clair et le plus pratique possible. Son objectif est de clarifier certains points sur lesquels internet donne des informations contradictoires. Il a été réalisé par un utilisateur de lombricomposteur.

    Précautions d’usage
    Pour une personne en bonne santé, non prédisposée à des allergies, ni asthmatique, l’utilisation d’un lombricomposteur ne pose pas de problème. Dans le cas contraire, prenez certaines précautions, comme éviter de manipuler le lombricomposteur vous-même. L’objectif étant d’essayer d’éviter de respirer trop fréquemment des quantités trop importantes de spores de moisissures. Si vous êtes une personne sensible, parlez-en à votre médecin.

    Bien placer mon lombricomposteur
    Voici quelques paramètres à prendre en compte pour le placement de votre lombricomposteur.

    A. Température
    Les vers, comme la plupart des êtres vivants, ont des températures auxquelles ils se sentent bien et sont actifs. Plus on s’éloigne de ses températures, plus les vers vont en souffrir, ceci pouvant parfois aller jusqu’à la mort.

    temperature compost ver
    Il est donc nécessaire de protéger le lombricomposteur du gel en hiver en le couvrant avec une couverture ou avec du polystyrène expansé. Vous pouvez également le placer dans un endroit plus chaud. Ajouter de la nourriture peut également permettre d’augmenter la température du système, car sa décomposition dégage de la chaleur. De même, pensez à bien protéger le lombricomposteur du soleil en plein été.

    B. Humidité
    Le ver de terre n’aime pas la natation : vérifiez bien que le lombricomposteur soit à l’abri de la pluie et, sinon, qu’il soit hermétiquement fermé. En cas d’extrême chaleur, évitez de laisser le lombricomposteur en plein soleil. Vérifiez bien que compost ne sèche pas. Si c’était le cas, humidifiez en pulvérisant (pour ne pas noyer les vers).

    C. Aération
    Le lombricompostage est un processus dit aérobie, c’est-à-dire qu’il a besoin d’oxygène pour fonctionner. Il faut donc que le lombricomposteur soit placé dans un endroit relativement bien aéré. Dans le cas contraire, cela entraînerait des mauvaises odeurs. Il faut également faire attention à la conception du lombricomposteur : des trous d’environ 5-10 mm à la base du lombricomposteur permettent d’aérer le système. Ne vous inquiétez pas : les vers ne sortiront pas car ils préfèrent les endroits sombres et humides.

    D. Lumière
    Le ver de terre est dépourvu d’yeux mais est photosensible. Il ne supporte pas l’exposition prolongée au soleil (quelques minutes) et fuit la lumière. Évitez donc de l’y exposer.

    E. Bruit
    Le ver de terre fuit le bruit et les vibrations. Essayez d’installer les vers dans un endroit calme.

    Mettre en route mon lombricomposteur

    A/ Les vers

    Quelles espèces ?

    versLa première chose à faire est de se procurer les vers. On utilise beaucoup de termes différents pour les désigner, souvent à tort : ver de terre, lombric, ver de compost… En réalité on utilise deux types de vers pour faire du lombricompost :

    puce versEisenia foetida ou « ver du fumier », rouge tigré de gris ou de jaune, préfère les matières en décomposition.
    puce versEisenia andreï ou « ver de Californie », rouge vif, préfère la matière organique fraîche. Du fait de leurs affinités différentes, l’idéal est d’avoir ces deux espèces dans son lombricomposteur.

    Où les trouver ?
    Pour vous en procurer, vous pouvez soit vous en faire donner par quelqu’un qui possède déjà un lombricomposteur, soit les acheter. Il est possible de trouver Eisenia foetida dans les tas de fumier où dans d’autres endroits où il y a de la matière végétale en décomposition (sous-sol forestier…), mais
    vous n’y trouverez pas Eisenia andreï.

    En quelle quantité ?
    Pour démarrer votre lombricompost, apportez une masse de vers qui est le double de votre apport de déchet quotidien. Par exemple, 500 grammes de vers pourront traiter 250 grammes de déchets chaque jour. La population de vers s’adaptera naturellement à la quantité de déchets que vous lui apporterez.

    B/La litière

    Le rôle de la litière
    La litière est le milieu de vie des vers. Il est donc nécessaire qu’ils s’y sentent bien. Elle remplit plusieurs fonctions :

    puce versretenir l’humidité,

    puce verspermettre une bonne aération jusqu’au fond du lombricomposteur (elle doit donc être assez légère),

    puce versconstituer l’apport carboné, constituer la matière structurante.

    Installer la litière
    Constituez une litière de 20-25 Cm de profondeur d’épaisseur ainsi :

    puce versDéposez des matières riches en carbone, comme des papiers journaux découpés, ou du carton déchiré (voir les matières carbonées dans le tableau ci-dessous.

    puce versMettez une fine couche de terreau [4 cm]

    puce versAjoutez une poignée de sable [ou de terreau qui en contient] à la litière. Cela aidera le tube digestif des vers de terre à dégrader la nourriture.

    puce versAjoutez de l’eau à la matière sèche afin d’humidifier la litière, sans toutefois qu’elle ne dégoutte.

    puce versDéposez les vers de terre. Attendez que les vers de terre se soient enfouis.

    puce versPlacez une toute petite quantité de matière organique. Recouvrez-la de litière.

    Voilà, c’est prêt ! Enfin presque…

    Il ne reste plus qu’à attendre environ deux semaines que les vers de terre s’acclimatent à leur nouvel environnement, sans apporter de nourriture. Ne vous inquiétez pas s’ils ne mangent pas immédiatement.

    Ce que je peux intégrer à la litière
    Le tableau suivant indique quelques sources de carbones qu’il est possible [oui] ou déconseillé [non] d’intégrer à votre litière.

    litiere vers

    Le fonctionnement au quotidien de mon lombricomposteur

    A. Comment procéder

    puce versDécoupez vos déchets de sorte qu’ils ne soient pas trop gros (morceaux de 2 cm environ). Plus ils seront finement hachés, plus ils seront dégradés rapidement par les vers de terre. Ce n’est pas indispensable mais améliore l’efficacité de votre lombricomposteur et diminue les nuisances.

    puce versStockez vos déchets dans un récipient, bien fermé pour éviter les odeurs, à la température de la pièce. On peut trouver ces récipients sous les termes de « précomposteur » ou « bioseau », mais une petite poubelle avec couvercle conviendra parfaitement. Ce stockage permet :
    • de donner aux vers une nourriture légèrement fanée. Des microorganismes se seront développés et serviront à nourrir les vers.
    • d‘éviter d’avoir à aller au lombricomposteur à chaque fois que l’on a une épluchure à jeter.

    puce versVidez ce récipient dans le lombricomposteur une à trois fois par semaine, sans oublier de recouvrir les déchets par une fine couche de litière. Essayez d’alterner les endroits où vous enfouissez des déchets.

    Ce que je peux donner à manger à mes vers
    De façon générale, plus l’apport de matière à composter est varié, meilleures sont la santé de l’écosystème et la qualité du lombricompost. Les questions qu’il faut se poser avant de jeter un déchet dans le lombricomposteur sont :
    — Est-ce que ce déchet est biodégradable ? Autrement dit, si je le laissais dans
    la nature, se décomposerait-il ?
    — Est-ce que ce déchet est d’origine végétale ?

    Si les réponses à ces questions sont oui et oui, le déchet peut très probablement être recyclé dans votre lombricomposteur. Les exceptions notables sont les agrumes et les oignons. Consulter la fiche n° 1 pour voir l’inventaire complet des éléments à composter ou à ne pas composter.

    C/ Les paramètres à surveiller

    Respect du rapport carbone sur azote C/N

    Les vers de terre ont besoin d’avoir un rapport équilibré entre les matières riches en carbone (carton, papier…) et celles riches en azote (matières fraîches). Ce paramètre est essentiel à l’équilibre de votre lombricomposteur. Nos déchets sont souvent trop riches en azote par rapport au carbone, c’est pourquoi on compense nos apports azotés à l’aide d’apports carbonés.

    Acidité
    Avec le temps, la décomposition de la matière organique va acidifier la litière, ce qui peut nuire aux lombrics. Il est donc nécessaire d’ajouter régulièrement des coquilles d’œuf séchées réduites en poudre, ou de la chaux dolomitique. Certains aliments sont acides (voir fiche n° 1) et leur apport doit d’autant plus être compensé.
    Pour ceux qui disposent de moyens de mesurer l’acidité (papier pH…), sachez que le mélange doit garder un ph neutre, entre 6,5 et 8.

    L’humidité
    Humidité souhaitable : entre 75 et 85 %.
    L’eau est apportée au début du processus. C’est ensuite l’humidité de vos déchets qui alimente le lombricomposteur en eau. L’eau qui s’évapore se condense sur les parois et reste dans le lombricomposteur. Toutefois, si, le compost sèche, pulvérisezle avec de l’eau en prenant bien soin de ne pas noyer les vers.

    Ce que produit mon lombricomposteur

    A. Récupérer le percolat (ou « thé de compost »)
    Le percolat est le liquide que vous récupérez à la base de votre lombricomposteur. C’est un excellent fertilisant qui peut être utilisé comme engrais liquide, à condition de le diluer à dans 10 volumes d’eau car il est très concentré.

    Vous pouvez également produire ce percolat directement à partir de votre lombricompost. Pour cela, il vous suffit d’envelopper votre lombricompost dans du tissu et de l’immerger dans de l’eau. Au bout d’un jour ou deux, on obtient un liquide marron foncé, le percolat.

    Récolter le lombricompost
    Après trois à six mois de lombricompostage, le contenu du lombricomposteur est prêt pour la récolte. C’est un mélange de matière organique partiellement décomposée et de déjections de lombrics qui forme une matière granuleuse marron foncé. Plus le processus de décomposition est avancé, plus le lombricompost est riche en déjections. Il existe différentes méthodes pour récolter votre lombricompost adaptées à votre lombricomposteur.

    L’attrait de la nourriture
    Afin de récupérer le lombricompost sans les vers, on peut les attirer avec de la nourriture.

    puce versPoussez le contenu du lombricomposteur dans une moitié du lombricomposteur.

    puce versInstallez une nouvelle litière dans l’autre moitié

    puce versMettez la nourriture à décomposer dans cette nouvelle partie.

    Les lombrics vont alors progressivement migrer vers cette nouvelle source de nourriture.

    Après que les vers aient migré, en environ trois semaines, on peut récolter le lombricompost.

    ouiAvantages
    puce verssimple
    puce verspas besoin de manipuler les vers

    nonInconvénients
    puce verspas de suivi de la population de
    puce verslombrics
    puce versbesoin de place dans le
    puce verslombricomposteur

    Le rejet de la lumière
    Une autre méthode, nettement plus manuelle, repose sur le fait que les vers n’aiment
    pas la lumière :

    puce versArrêtez d’alimenter le lombricomposteur pendant une ou deux semaines.
    puce versVidez le contenu du lombricomposteur en pleine lumière (sur une couche plastique comme un sac-poubelle).
    puce versFaire plusieurs tas d’une quinzaine de centimètres de haut.
    puce versRetirez la couche supérieure de lombricompost des différents tas les uns après les autres, sans enlever de vers. Les vers vont migrer vers le bas pour fuir la lumière.
    puce versFaites ceci jusqu’à ce que vos tas ne soient presque plus constitués que de lombrics.
    puce versInstallez une nouvelle litière dans le lombricomposteur et ajoutez-y les vers, la matière non décomposée et un peu de lombricompost.

    Ce dernier point est très important car le lombricompost contient des micro-organismes indispensables à l’écosystème de votre lombricomposteur.

    ouiAvantages
    puce verspermet de récolter des vers pour les donner à quelqu’un souhaitant démarrer un lombricomposteur
    puce versconserve plus de vers possibles avec tous les types de lombricomposteurs
    puce verspermet de suivre sa population de vers
    puce verspermet d’observer l’écosystème du lombricomposteur
    puce versconstitue une activité ludique avec des enfants

    nonInconvénients
    puce versdemande plus de travail
    puce versarrêt de l’alimentation du lombricomposteur

    Cas des lombricomposteurs à étages
    Avec les lombricomposteurs à étage, la récolte se fait facilement en vidant le bac du bas et en le plaçant en haut. Des manuels sont en général livrés avec ces lombricomposteurs.

    C. Utiliser mon lombricompost
    Si vous ne jardinez pas, quelqu’un de votre entourage sera certainement très content de recevoir un fertilisant biologique de bonne qualité.

    Propriétés du lombricompost
    puce versIl est très humide. Mettez-le à sécher quelques jours ou mélangez-le avec une terre sèche.
    puce versIl est très riche en matière organique. Ne l’utilisez pas seul mais mélangé à de la terre.
    puce versIl est fin. Si vous n’avez pas mis de gros déchets non biodégradables, il n’est pas nécessaire de le tamiser.

    Dosages recommandés
    puce verspour la pelouse et le potager : 20Kg pour 50 à 100 m2
    puce versen plantation d’arbres : 1 à 3 kg par arbuste selon sa taille
    puce versen repiquage : 1 à 2 poignées par plant
    puce versen jardinière : faire un mélange 1/3 de lombricompost et 2/3 de terre
    puce versen plantation de fruits et légumes (tomate, fraisier, potiron, radis, cornichon, etc.) : directement dans le lombricompost pur

    Temps de conservation
    Le lombricompost est un produit biologique qui contient des micro-organismes. Il perd ses propriétés au cours du temps. Nous vous conseillons de l’utiliser dans les six mois après la récolte.

    Problèmes rencontrés et solutions

    A. Les questions les plus fréquentes

    Que se passe-t-il si je pars en vacances ?
    Laisser son lombricomposteur sans alimentation pendant 3 à 4 semaines ne
    pose aucun problème. Au-delà, la population de vers va commencer à diminuer et il faudra un peu de temps pour que votre lombricomposteur retrouve son rythme de croisière.
    Avant de partir, ajoutez une bonne quantité de matière. Faites en sorte que le lombricomposteur soit bien protégé des aléas climatiques. Si votre lombricomposteur est muni d’un robinet pour le liquide, vous pouvez le laisser ouvert et placer un récipient en dessous.
    Si vous partez en vacances plus longtemps, demandez à une connaissance d’alimenter votre lombricomposteur. Gardez en tête que le lombric mange jusqu’à une fois son poids par jour.

    Les vers de compost vont-ils envahir mon jardin ?
    Non. Le ver de compost a besoin de matières organiques très riches et d’humidité toute l’année. Ainsi, les vers de compost ne pourront pas survivre dans votre jardin, à moins de trouver un endroit présentant ces caractéristiques.

    Puis-je utiliser des vers de terre du jardin dans mon
    lombricomposteur ?
    Non. Il ne s’agit pas de la même espèce de ver. Celle du jardin est Lombricus terrestris et a besoin de beaucoup de place pour vivre. Lombricus terrestris ne survivrait pas dans le lombricomposteur.

    B. Problèmes divers
    D’une manière générale, les nuisances les plus fréquentes sont dues à la présence d’une grande quantité de déchets en décomposition non recouverts, d’une acidité ou d’une humidité trop grande. Si vous ne savez pas quoi faire, essayez d’arrêter les apports de déchets pendant quelque temps, cela vient à bout de nombreux problèmes. Le tableau suivant répertorie quelques nuisances et leurs solutions.
    tableaux vers tableaux vers 2
    C. Les bestioles
    Voici une liste non exhaustive des bêtes que vous pourrez être amenés à observer dans votre lombricomposteur. Il est probable que vous ne voyiez jamais la plupart d’entre eux. La plupart ne se trouvent que si votre lombricomposteur est placé en extérieur.

    Les décomposeurs utiles
    Bactéries
    Ce sont des micro-organismes, elles sont donc si minuscules qu’on ne peut pas les voir. Elles sont indispensables à la décomposition de la matière qu’elles digèrent avant d’être elles-mêmes mangées par les vers de terre.

    Ver de terre, lombric ou ver de compostlombric
    Il a un corps mou d’environ 5 centimètres de long, composé d’une grande quantité de petits segments. Il n’a ni yeux ni pattes et respire par la peau. Il mange les bactéries, les champignons et la matière en décomposition.

    Collembole
    C’est un petit insecte blanc d’un millimètre ou deux. Il mange les moisissures et la matière en décomposition. Il y a collembolebeaucoup de familles de collemboles dont certaines ne sont pas appréciées dans un lombricomposteur.

    Acariens
    Ils font un dixième de millimètre. Ils mangent les tissus mous des plantes, les moisissures ou alors parfois les déjections d’autres animaux. En cas d’infestation, évitez d’alimenter votre lombricomposteur avec de la nourriture très humide comme les fruits et les légumes.

    Moisissures
    C’est un champignon qui s’installe sur la nourriture abandonnée.

    Cloporte
    C’est un isopode, c’est-à-dire que ses pattes ont l’air identiques. Il mange les vieilles feuilles et des fragments végétaux. Il est gris foncé. Il est inoffensif cloporteet bénéfique. On peut s’en débarrasser facilement car ils se tiennent en groupe.

    Les nuisibles
    Fourmis
    Ce sont des insectes bien connus à six pattes. Il est assez désagréable d’en avoir dans sa maison. Elles participent à la décomposition. Le problème fourmisavec les fourmis est qu’elles mangent les vers de terre de votre lombricomposteur.

    tableaux vers 4
    Quelques astuces pour se débarrasser des fourmis :
    puce versSi vous souhaitez utiliser des pièges à fourmis, ne les placez pas dans votre lombricomposteur !
    puce versImmerger les pieds du lombricomposteur (s’il y en a) dans du liquide.

    Mouches à fruitsmouche a fruits
    Ce sont de très petites mouches. Elles ne mordent pas, ne piquent pas, sont silencieuses et ne gênent pas les vers de terre. On les voit en général si quelqu’un a oublié de recouvrir la nourriture de litière ou a tout simplement laissé de la nourriture à l’air libre. Le problème est qu’elles pondent des œufs dans la nourriture (en particulier dans les fruits).

    tableaux vers 3

    Sciaride ou mouche du terreausciaride
    C’est une petite mouche sombre. Elle vole comme un avion de papier. Elle se nourrit de champignons du sol et de racines. Elle vole souvent à côté des plantes d’intérieur. Elle peut infecter facilement les plantes d’intérieur et il est alors très difficile de s’en débarrasser. On les voit d’ailleurs souvent voler autour des plantes vertes. Elle peut occuper en petit nombre un lombricomposteur.

    Le mauvais mille-pattesmille pattes
    Il se déplace rapidement à l’aide de ses très nombreuses pattes. Il peut compter entre 15 et 137 segments munis chacun d’une paire de pattes. Il mange les vers.

    Les autres
    Vers blancs
    Ils ressemblent à des petits morceaux de fils. Ils sont fins, blancs et mesurent 2-3cm.
    Ils mangent la nourriture qui pourrit.
    tbx vers

    Le mille-pattesmille pattes 2
    Attention ! Il faut bien le distinguer des mille-pattes nuisibles.
    Il a énormément de pattes. Il est timide et se roule en boule pour éviter le danger (quand on le touche par exemple). Il est végétarien et mange des plantes molles et humides en décomposition. Il mesure de 2 à 7 cm.

    Limace
    Elle mange de la matière vivante mais ont peut la retrouver dans le compost ou elle mange les déchets frais. Si votre lombricomposteur est proche de votre jardin, retirez-les à la main.

    Escargot
    Comme la limace, il préfère manger de la matière vivante comme les feuilles mais il lui arrive d’apparaître dans le lombricomposteur.

    Scarabée
    C’est un insecte avec des ailes noires, dures et brillantes d’un centimètre ou deux. Il mange les limaces, les escargots et les insectes mous comme les chenilles. Ils vivent habituellement dans les endroits humides comme sous les pierres et les planches.

    Mouche soldatmouche soldat
    Elle est habituellement noire et ressemble un peu à une guêpe. Elle ne pique pas, ne pond pas et ne mange pas. Elle se reproduit dans la matière organique humide habituellement dans un état avancé de décomposition.

    Larve de mouche soldatlarve mouche soldat
    Elle a un corps aplati. Elle est de couleur crème à marron foncé. Elle se déplace assez rapidement en ondulant fortement son corps. Elle a un énorme appétit et peut manger des quantités incroyables de déchets (supérieures au ver de terre). Elle ne mange pas les vers mais produit un milieu acide défavorable aux vers. Elle apparaît souvent pendant les fortes chaleurs.

    Araignée
    Elles se nourrissent d’insectes et travaillent dur pour éliminer les nuisibles de votre
    jardin. Elles ne sont pas gênantes hormis le fait que certaines peuvent piquer.

    Si ce guide n’a pas répondu à toutes vos questions, vous trouverez
    également un grand nombre d’informations sur internet où de
    nombreux utilisateurs échangent sur leur expérience.
    Bon lombricompostage !!!

    Fiche : ce que je peux donner à manger à mes vers
    Le tableau suivant indique les principaux déchets qu’il est possible (oui  ) ou déconseillé ( non) d’intégrer à votre lombricomposteur, et quels peuvent être les effets de vos apports.

    Apports azotés

    ouiLégumes et fruits

    ouiLa grande majorité
    ouiPépins
    nonPelures de fruits traités avec des produits chimiques
    nonFeuilles de rhubarbe
    nonOignons, ail, échalote
    nonAgrumes (sauf en très petites quantités), ananas
    nonChampignons
    nonEpluchures de pommes de terre
    nonPeau épaisse d’avocat

    ouiCéréales

    ouiPain, croûtes de pizza
    ouiRiz et pâtes alimentaires (sans huile ni assaisonnement)

    nonProduits animaux

    nonProduits laitiers
    nonViande et poisson*
    nonOs et arêtes
    nonDéjections**

    nonMatières grasses

    nonHuile, beurre, margarine, mayonnaise, fritures…

    ouiAutres produits de la cuisine

    ouiCoquilles d’œufs broyées*****
    ouiMarc de café et filtre coupé en morceau
    ouiSachet de thé coupé en morceau
    nonEpices
    nonRésidus salés et vinaigrés
    nonCoques de cacahuète

    nonProduits du jardin******

    nonTonte de gazon

    nonProduits de la maison

    ouiFleurs fanées
    nonTabac, cigarettes
    nonProduits non bio dégradables, synthétiques
    nonPoussière de maison

    * Les protéines animales produisent de l’ammoniac qui produit une odeur désagréable.

    ** Les déjections d’animaux peuvent contenir des vermifuges.

    *** Les coquilles d’œufs apportent du Calcium (effet bénéfique pour la production de cocons) et contribuent à diminuer l’acidité de votre composteur.

    **** Les produits du jardin peuvent contenir organismes nuisibles pour l’écosystème de votre lombricomposteur.

    Source : Ferme Lombricole de Cabriès, lombricompost et vers de terre

  • Auteur de cet article

    Inscrit le

    Lui écrire

  • Vos commentaires

    • Camhill

      Camhill -

      Bonjour !

      Merci pour cet article très complet.
      J'ai lu sur un autre site qu'il fallait éviter de mélanger les espèces de vers au risque de rendre la génération future stérile.
      Est-ce le cas pour les Eisenia foetida et les Eisenia andreï, ou le fait qu'ils soient deux sous-espèces d'une même grande espèce permet la reproduction ?

    Une réponse à “Le Guide du Lombricompostage, Simple, Complet, Pratique”

    1. Camhill Camhill dit :

      Bonjour !

      Merci pour cet article très complet.
      J’ai lu sur un autre site qu’il fallait éviter de mélanger les espèces de vers au risque de rendre la génération future stérile.
      Est-ce le cas pour les Eisenia foetida et les Eisenia andreï, ou le fait qu’ils soient deux sous-espèces d’une même grande espèce permet la reproduction ?

    Laisser un commentaire

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Promotion serres ACD permaculture


    Espace annonceurs