Filtrer et boire votre eau de pluie

  • L’eau est un élément vital. Mais pour boire son eau de pluie, on doit la potabiliser afin d’être sûr que sa qualité est irréprochable. Voyons ensemble quelque raison de potabiliser son eau de pluie.

    La première est bien évidemment le faible coût de revient d’un système de filtrage. Il y a ensuite le côté écologique. Prenons l’exemple de l’utilisation de l’eau douce pour votre lave-linge. Elle réduit de 30 % la consommation et le rejet dans la nature des lessives. Arrive en troisième position l’autonomie. Avec le changement climatique, nous avons de plus dans plus de restrictions d’eau pendant l’été en période de sécheresse. L’administration nous interdit d’utiliser de l’eau potable pour laver les voitures, arroser les jardins et le remplissage des piscines. Aucune loi ni réglementation n’interdît d’utiliser l’eau de pluie pour effectuer ces tâches.

    L’eau de pluie est dépourvue de calcaire. La conséquence primaire est de prolonger la durée de vie de votre électroménager. Il n’y aura plus de calcaire dans vos robinets ni dans vos canalisations. L’eau de pluie est dépourvue de minéraux et lorsque vous l’utilisez pour faire votre toilette, elle vous apporte une sensation de confort épidermique. Potabiliser l’eau à l’échelle des besoins d’une famille peut sembler complexe et onéreux. Mais c’est techniquement réalisable en toute sécurité, légalité et pour un coût modique.

    Quelques explications

    Le système nous rabâche sans cesse qu’une eau très pure est dangereuse pour la santé. En effet, elle n’apporte pas les sels minéraux nécessaires au corps humain tels que les oligo-éléments, le phosphate, le magnésium et le calcium. On dit que l’homme et l’animal sont hétérotrophes. C’est-à-dire qu’ils sont incapables d’assimiler directement les minéraux s’ils ne sont pas transformés au préalable par les plantes. Les plantes et les micros organismes sont autotrophes. La réalité est donc la suivante. Notre organisme ne peut assimiler au maximum que 1 % des minéraux qui sont contenus dans l’eau. Tout le surplus est inassimilable et encrasse notre organisme. Par exemple, 30 l d’eau contiennent moins de minéraux organiques assimilables qu’une simple pomme. L’eau pure va dissoudre l’accumulation de déchets et de toxines dans votre corps tel que le ferait un solvant. Elle va ainsi protéger vos artères, vos muscles, vos organes ainsi que votre peau. L’eau pure rétablira l’échange cellulaire ainsi que l’hydratation.

    1/Les UV

    Pour avoir une eau pure et potable, le moyen le plus sûr et le plus simple à mettre en œuvre et le stérilisateur UV. Il garantit à 99,99 % l’élimination des bactéries grâce à la stérilisation. Vous imaginez bien que ce résultat est largement devant celui obtenu par les réseaux publics dont l’eau distribuée est traitée au chlore. De plus, le réseau de distribution est très souvent insalubre et vétuste.

    Le principe

    Le traitement sert à désinfecter et potabliser l’eau en détruisant les micro-organismes pathogènes comme les virus, les bactéries et les microbes. C’est un procédé physique qui respecte totalement l’environnement. Pour entrer un peu plus dans les détails, la stérilisation UV utilise des rayons de longueur d’onde allant de 180 à 280 manomètres. L’efficacité optimale est obtenue entre 250 et 260 manomètres. C’est une technique qui remonte au début du siècle et qui a un haut pouvoir germicide. La perturbation apportée par le rayonnement ultraviolet dans la structure chimique des constituants de la cellule vivante est l’essence même de l’action stérilisante. Une fois votre système et le débit d’eau parfaitement calibrés, vous n’observerez aucun dysfonctionnement mis à part éventuellement celui de votre lampe.

    2/L’ osmoseur

    L’eau du robinet et l’eau minérale en bouteille se confrontent aux mêmes critères de potabilité. Ce sont des eaux naturelles qui sont commercialisées sans traitement microbiologique. Elles ont cependant des limites de concentration pour une dizaine de substances toxiques. D’après l’agence française de sécurité sanitaire des aliments, ces substances seraient le fluor, l’arsenic, les nitrates, les métaux lourds, etc. Un osmoseur vous garantit une eau pure biocompatible. C’est-à-dire qu’il y a une totale absence d’éléments susceptibles de nuire à votre santé. Vous pourrez donc remplacer l’eau du réseau public par l’eau de pluie.

    Le principe

    L’osmoseur est un traitement physique qui ne recourt à aucun additif chimique. On appelle cela l’osmose inverse. Il permet de délivrer une eau de boisson d’une qualité incomparable et indispensable à votre organisme. La puissance de filtration de l’eau d’un osmoseur équivaut à 0,0001 micro. Il faut savoir que le plus petit virus connu sur terre à ce jour, et 10 fois plus gros que la finesse de filtration d’un osmoseur. C’est ainsi le moyen le plus sûr de supprimer les solvants d’hydrocarbures, les herbicides, insecticides, virus, bactéries, métaux lourds, nitrates, etc. Un osmoseur hautes performances aura cinq étapes de filtration afin de pallier aux risques de baisse de pression sur le réseau.

    Si vous êtes convaincus que l’eau de pluie peut-être d’être potabilisée à moindre coût, n’hésitez pas à vous renseigner et à faire réaliser l’installation par un professionnel afin d’avoir la garantie que votre eau soit pure et biocompatible.

     

     

     

  • Auteur de cet article

    Administrateur

    Inscrit le

    Lui écrire

    A propos de :

    Découvre la permaculture et cherche à atteindre l'autosuffisance d'ici 2 ans (2017). Je cultive actuellement sur 600m² de jardin ainsi que sur 400m² d'une parcelle que je viens de récupérer en février 2016.

  • Vos commentaires

    • emrenerezh -

      J'aurais plutôt écrit "Filtrer et boire votre eau de pluie" ;-)
      Pas sûr non plus pour les "manomètres"... mais sinon, convaincu oui que l'eau de pluie peut avantageusement remplacer l'eau du réseau !

    • Begreenordie

      Begreenordie -

      Il serait intéressant de savoir combien coûte une installation : matériel et main d'oeuvre.
      Dans la jungle" internet" il est parfois difficile de trouver une marque honnête avec un matériel solide et efficace.

    • Basile -

      Pour ce qui est de la déminéralisation, je voulais savoir si l'eau était complètement dépourvue de sels minéraux ou bien si elle en gardait une partie. Car une eau pure à 100% est premièrement pas bonne au gout, et mauvaise pour la santé. Ensuite je voulais savoir si les pollutions atmosphériques peuvent poser problème, en effet la présence de nitrates ou de composés sulfureux peuvent être dangereux étant donné qu'ils résistent à tous les filtres (à moins que je me trompe). Enfin pour ce qui est de l'autonomie, je voulais savoir si l'osmoseur peut être renouvelé de manière autonome et alternative car les filtres sont des pièces très techniques qui ne sont fabriquée que par les industriels.

    • lefuret

      lefuret -

      Bonjour
      Je trouve cet article tres intéressant et plein d'idées prometteuse
      Mais l'eau ne doit elle pas avoir une certaine "quantité " de minéraux pour qu'elle soit osmotique et"équilibré " pour etre bien assimilés par le corp humain ???
      N est ce pas un risque d hyponatremie ????
      je m'en remets au connaissance
      merci

    6 réponses à “Filtrer et boire votre eau de pluie”

    1. emrenerezh dit :

      J’aurais plutôt écrit « Filtrer et boire votre eau de pluie » ;-)
      Pas sûr non plus pour les « manomètres »… mais sinon, convaincu oui que l’eau de pluie peut avantageusement remplacer l’eau du réseau !

    2. Begreenordie Begreenordie dit :

      Il serait intéressant de savoir combien coûte une installation : matériel et main d’oeuvre.
      Dans la jungle » internet » il est parfois difficile de trouver une marque honnête avec un matériel solide et efficace.

    3. […] Filtrer et boire votre eau de pluie. L’eau est un élément vital. […]

    4. Basile dit :

      Pour ce qui est de la déminéralisation, je voulais savoir si l’eau était complètement dépourvue de sels minéraux ou bien si elle en gardait une partie. Car une eau pure à 100% est premièrement pas bonne au gout, et mauvaise pour la santé. Ensuite je voulais savoir si les pollutions atmosphériques peuvent poser problème, en effet la présence de nitrates ou de composés sulfureux peuvent être dangereux étant donné qu’ils résistent à tous les filtres (à moins que je me trompe). Enfin pour ce qui est de l’autonomie, je voulais savoir si l’osmoseur peut être renouvelé de manière autonome et alternative car les filtres sont des pièces très techniques qui ne sont fabriquée que par les industriels.

    5. lefuret lefuret dit :

      Bonjour
      Je trouve cet article tres intéressant et plein d’idées prometteuse
      Mais l’eau ne doit elle pas avoir une certaine « quantité  » de minéraux pour qu’elle soit osmotique et »équilibré  » pour etre bien assimilés par le corp humain ???
      N est ce pas un risque d hyponatremie ????
      je m’en remets au connaissance
      merci

    Laisser un commentaire

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Espace annonceurs