Construire son propre panneau solaire

  • Nous allons vous expliquer comment construire un panneau de chauffage solaire avec peu de moyens. Il est simple et économique de construire ce panneau mais le plus intéressant est que le système d’accumulation de chaleur se basera sur des canettes en aluminium vides.

    Vous le savez certainement, notre soleil est la plus puissante source d’énergie que l’on puisse utiliser pour se chauffer. Vous comprendrez que le modèle que nous vous présentons est une première étape afin d’expérimenter le principe de chauffage plutôt que d’équiper toute votre maison. Libre à vous de vous en inspirer pour une production à plus grande échelle.

    Nous allons nous intéresser à la construction de ce panneau solaire à partir de pièces recyclées.

    Il faut commencer par bricoler le panneau solaire en lui-même. Il faut pour l’intérieur d’un cadre en bois : du contreplaqué de 15 mm, une plaque de plexiglas de polycarbonate de 3 mm. Nous avons opté pour une épaisseur de 20 mm de laine de roche que nous mettrons à l’arrière pour isoler. Vous pouvez aussi utiliser du Styrodur mais le plus important est que les canettes se trouvent entre le plexiglas et l’isolant.

    Nous avons utilisé des canettes de soda pour faire notre panneau solaire. Elles ont été recouvertes d’une peinture noire résistante aux très hautes températures (200 °C). Nous allons bricoler le haut et le bas des canettes pour améliorer l’échange thermique. Lorsque le soleil brillera, l’intérieur des canettes se réchauffera rapidement et ceci indépendamment de la température extérieure. Un ventilateur assurera un flux régulier d’air dans notre système.

    On y va !

    On commence par récupérer des canettes vides qui seront le cœur de notre système. Veillez à bien nettoyer et les sécher afin d’éliminer les odeurs de moisissure qui se développement rapidement. Nous attirons votre attention sur le fait que ces canettes sont faites en aluminium et qu’elles sont par définition très coupantes. Faites attention aussi car certaines sont en métal. La conductivité thermique du métal est bien moindre que l’aluminium. Utilisez un petit aimant pour faire le test et ne sélectionnez que les canettes qui vous intéressent.

    Vous allez prendre chaque canette, et leur faire trois trous avec un pointeau.

    Photo-1-solaire

    Sur le haut des canettes, vous devrez agrandir le trou ovale par lequel on boit généralement. Découper pour cela l’aluminium du centre vers les côtés. Replier les parties coupées vers l’intérieur. Ne les coupez surtout pas car ces petits ailerons qui se trouvent à l’intérieur de la canette provoqueront un écoulement turbulent de l’air. Le volume d’air sera alors en contact avec l’aluminium et récupérera ainsi un maximum de chaleur.

     

    Il se peut qu’il y ait des morceaux d’aluminium qui tombent à l’intérieur de la canette lors de la découpe. Retirez-les en vous protégeant les mains pour ne pas vous couper. Nettoyez avec une solution dégraissante l’extérieur des canettes afin que la peinture puisse adhérer. Si vous utilisez des produits inflammables, faites-le à l’extérieur et loin de toute source de chaleur.

    Utilisez une colle résistante à au moins 200 °C. Collez les canettes entre elles afin que le haut le bas soit emboîté parfaitement. Appliquez la colle sur le rebord inférieur d’une canette et appuyez avec la partie supérieure de la suivante. Ainsi, la colle restera bloquée de façon optimale entre les deux canettes.

     

    Utilisez un support pour empiler vos canettes. Cela vous permettra qu’elles soient aussi droites que possible pendant le séchage. Il est primordial d’obtenir des tubes de canettes bien droites. Une fois les canettes collées entre elles, elles forment un tube solaire.

    Les boîtes d’admission d’air peuvent être faits soit en bois soit en aluminium. 10 mm sont suffisants. Il faut penser à l’étanchéité du système et siliconer les bords avec la même colle résistante à la chaleur. Les planches seront perforées avec des trous de diamètre de 55 mm.

     

    Elles sont fixées au châssis et nous vous conseillons d’utiliser de la colle pour faire d’une pierre deux coups avec fixation et étanchéité. Vous pourrez ainsi ajuster au mieux votre montage qui commence à prendre forme.

    La partie arrière est en contreplaqué. C’est à ce moment-là qu’il faut remplir la partie arrière avec du Styrodur ou de la laine de roche. Pensez à découper l’entrée et la sortie de l’air.

    L’assemblage la protection et la peinture sont maintenant terminées. Si vous souhaitez fixer votre panneau au mur, vous pouvez fixer des crochets sur les quatre coins de votre montage. Pensez pour cela à déterminer précisément la position des trous d’entrée et de sortie d’air.

    Il ne vous reste plus qu’à peindre vos canettes avant de les placer dans le châssis. Recouvrez le tout d’une plaque de plexiglas que vous collerez afin d’éviter toute fuite d’air et obtenir ainsi une meilleure étanchéité.

    Photo-18-solaire

    Si vous avez la possibilité, il faut placer le plexiglas légèrement convexe pour plus de performances.

    Il ne vous reste plus qu’à attendre maintenant que le soleil brille.

     

    Une petite vidéo en bonus:

    Sources:

    http://swagactu.com/comment-construire-panneau-chauffage-solaire.html

     

  • Auteur de cet article

    Administrateur

    Inscrit le

    Lui écrire

    A propos de :

    Découvre la permaculture et cherche à atteindre l'autosuffisance d'ici 2 ans (2017). Je cultive actuellement sur 600m² de jardin ainsi que sur 400m² d'une parcelle que je viens de récupérer en février 2016.

  • Vos commentaires

    • Johanna -

      Bonjour et merci pour l'explication! Cependant il reste un truc que je ne comprends pas: comment ce panneau de chauffage va chauffer l'habitat?? Il faut placer un tuyau à l'entrée et sortie d'air et que ce tuyau soit connecté à l'habitat?? Je suis intéressée pour chauffer une roulotte... Merci!!

      • Oneshot

        Oneshot -

        Bonjour Johanna, je pense oui qu'il faut avoir un tuyau de sortie. Ce n'est pas dit dans l'article, mais oui je pense qu'il y a un tuyau à placer derrière le panneau et le faire entrer dans votre roulotte. L'air chaud accumulé par le panneau sera expulsé naturellement vers les zones plus froides, donc votre roulotte.
        Stéphane

    • Pierro

      Pierro -

      Ah oui en effet j'ai omis la partie évacuation :) D'ici peu je tente l'expérience, j'ajouterai les photos à l'article.

    3 réponses à “Construire son propre panneau solaire”

    1. Johanna dit :

      Bonjour et merci pour l’explication! Cependant il reste un truc que je ne comprends pas: comment ce panneau de chauffage va chauffer l’habitat?? Il faut placer un tuyau à l’entrée et sortie d’air et que ce tuyau soit connecté à l’habitat?? Je suis intéressée pour chauffer une roulotte… Merci!!

      • Oneshot Oneshot dit :

        Bonjour Johanna, je pense oui qu’il faut avoir un tuyau de sortie. Ce n’est pas dit dans l’article, mais oui je pense qu’il y a un tuyau à placer derrière le panneau et le faire entrer dans votre roulotte. L’air chaud accumulé par le panneau sera expulsé naturellement vers les zones plus froides, donc votre roulotte.
        Stéphane

    2. Pierro Pierro dit :

      Ah oui en effet j’ai omis la partie évacuation :) D’ici peu je tente l’expérience, j’ajouterai les photos à l’article.

    Laisser un commentaire

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Espace annonceurs