La richesse n’est pas synonyme d’avidité

  • Il vous sera très difficile d’attirer l’argent si vous entretenez des pensées négatives à son égard.

    Une fois acquis le caractère neutre de l’argent, une fois compris le caractère naturel voire même spirituel de la richesse, il vous paraîtra évident que posséder de l’argent ne signifie pas pour autant déposséder quelqu’un d’autre.

    En réalité, en étant riche, vous disposez d’un capital commercial (que ce soit pour acheter des produits ou des services) et charitable, grâce auquel vous pouvez soutenir les personnes de votre entourage. De cette manière, vous contribuez à créer de la richesse à un niveau mondial.

    Chaque jour, des milliards de dollars circulent de manière électronique. Ces signaux électroniques passent littéralement à travers votre corps à chaque instant, tout comme les ondes TV et radios dans votre environnement proche.

    A présent, essayez de faire la chose suivante…

    Fermez les yeux et visualisez les milliards de dollars qui passent de façon virtuelle entre vos mains à cet instant. Ensuite, imaginez que vous fassiez un léger mouvement de poignet pour conserver au creux de vos mains une partie de tout ce butin qui circule. Réjouissant, n’est-ce pas ?

    Nous allons développer la façon de parvenir concrètement à capter cet argent dans quelques lignes…

    Mettez-vous dans la tête une fois pour toutes que la richesse est une chose positive.

    Seule l’avidité est négative. Cependant, et heureusement, le fait d’être riche, ou immensément riche, et le fait d’être une personne extraordinairement généreuse, de bon cœur et pleine de compassion envers chaque personne rencontrée, sont deux choses tout à fait conciliables.

    Pourquoi certaines personnes sont riches, pourquoi d’autres ne le sont pas

    onde-particuleUn des concepts innés qu’il nous faut cerner est le principe de base de la physique quantique – chaque chose existante possède une dualité onde-particule.
    C’est le facteur-clé pour comprendre pourquoi certaines personnes sont riches, pourquoi d’autres ne le sont pas.

    Ce que le le concept de dualité onde-particule recouvre en termes de physique quantique, c’est que ce que nous percevons comme une réalité solide et tangible n’est en réalité pas du tout solide.

    Tout, absolument tout, existe dans une oscillation ou dans une vague d’énergie non définie. Cette vague d’énergie demeure dans cet état indéfini jusqu’au moment où une particule est observée par un tiers : ce processus d’observation provoque la transformation de cette vague d’énergie en quelque chose de solide, tangible et existant à un endroit et à un moment donné.

    L’argent, et nos idées concernant l’argent et l’abondance, suivent aussi les lois de la physique quantique.

    Pour que l’argent entre dans votre vie, il doit passer de l’état indéfini, abstrait de vos idées – de vos rêves, souhaits, désirs et vagues “peut-être”, à un état solide et défini : un billet de banque, du crédit sur votre compte bancaire, une pièce dans votre poche.

    Si vous pouvez être convaincu au plus profond de vous-même qu’il n’existe pas de pénurie, d’injustice ou de discrimination concernant l’argent, et qu’en gagner n’est pas difficile, vous devenez automatiquement plus ouvert et prêt à accueillir la prospérité.

    Vos dénis, aversions et ressentiments se seront effondrés, et vous passerez alors d’un état angoissant, une sorte de « vague d’énergie indéfinie d’incertitude » en vous demandant sans cesse “D’où l’argent pourrait-il venir?”, à un état tangible où vous créerez littéralement l’argent dans votre vie.

    Subitement, vous saurez d’où vient l’argent, puisque le résultat sera entre vos mains.

    En finir avec votre mauvais rapport à l’argent

    Oui, c'est possible!En faisant s’effondrer cette « vague d’énergie d’incertitude indéfinie », vous devenez ouvert à la possibilité de créer de la richesse.

    Ce simple retournement de pensée que nous venons d’évoquer vous ouvre la voie.

    Souvenez-vous, tous les lieux d’abondance, ces lieux dans notre réalité limitée et tri-dimensionnelle où l’argent circule, où les transactions se déroulent, sont des particules à l’état solide, et non des « vagues indéfinies ».

    Pour que le processus de matérialisation fonctionne pour nous, nous pouvons donc mettre de côté toutes nos idées vagues et non définies concernant l’argent.
    Nous sommes alors plus centrés et convergeons vers les symboles tangibles de l’abondance.

    En résumé, nous devons prendre conscience que nous pouvons créer tout l’argent que nous désirons et continuer à le faire jusqu’à atteindre l’objectif escompté.

    L’univers dans son entièreté déborde de choses dont vous aurez toujours besoin.

    De ce fait, concernant l’argent, au lieu de vous répéter qu’il n’y en a pas assez pour couvrir vos besoins, commencez à vous dire : “Il y a un moyen de créer de l’argent dans ma vie et je suis en train de découvrir ce moyen parce que je cherche à le faire et parce que mon esprit peut attirer l’argent”.

    En plus de vous répéter que vous attirez l’argent à vous, consacrez quelques instants chaque jour à penser aux choses que vous considérez comme des manifestations de l’abondance.

    En outre, rendez-vous dans des endroits prisés par des gens riches, observez les symboles de leur richesse, et dites-vous que l’abondance dont ils font l’expérience est quelque chose de “bien”.

    Bien sûr, l’argent peut être utilisé à des fins négatives, mais l’argent en lui-même est neutre; seul, l’argent n’a pas d’énergie ni d’intentions en tant que telles.

    C’est tout pour ce long article, mais il y a une suite, où nous parlerons de comment apprendre à accepter l’abondance dans notre vie! :-)

  • Auteur de cet article

    Inscrit le

    Lui écrire

    A propos de :

    Passionné par la permaculture sous toutes ses formes, avec le but de réunir et améliorer nos expériences et connaissances tous ensemble... Cela pour nous aider à apprendre et à accomplir nos designs du mieux possible.

  • Vos commentaires

    • Oneshot

      Oneshot -

      je suis d'accord avec vous. Mais quelques fois avec les meilleurs pensées positives et intentions qui soient, ca reste difficile.

    • Alcidejet -

      Bonjour,
      Je me sens révolté à lire cet article (je viens ici l'exprimer posément ;-)
      Hop ! les pieds dans le plats : Vos invitations de postures face à "l'argent" ne me paraissent absolument pas réfléchies.
      Le sujet de l'argent est avant toute autre chose une histoire de valeur, que l'on reçoit que l'on donne et encore en amont, que l'on se donne et que l'on accepte que l'autre nous donne.

      Je trouve dangereusement abêtissant de dire "« vague d’énergie d’incertitude indéfinie », ".
      Nous sommes en 2014 et il n'est pas compliqué de comprendre les mécanismes et fonctionnements de l'argent le plus utilisé dans le monde : la monnaie.
      Inconsciemment chacun fera référence à ces logiques, profondément ancrées dans nos cultures et habitudes.

      Mon apport pourrait aussi porter longuement sur ce qu'explique la physique quantique... car ce n'est absolument pas qu'on puisse devenir riche en le voulant. C'est, encore, stupidement simpliste, interdisant ainsi toute véritable maîtrise du sujet par le quidam qui voudrait y croire et s'y essayer.
      Tout comme la permaculture ne se fait pas en le décidant simplement, mais en s'y confrontant, en observant, apprenant, échouant, persévérant et surtout réfléchissant; se libérer de la tyrannie de la rareté (ici monétaire ou de valeur) ne se fera pas non plus en agissant comme un écervelé sur un sujet qui nourrit, rappelons-le quand même, guerres intestinales et/ou armées de par le monde et dans nombre de porte feuilles considérés pas assez pleins.

      Pour conclure, oui, avoir de l'argent permet de faire pas mal de chose, mais il faut savoir dans quel intérêt existe aujourd'hui cette monnaie !
      Quand on se renseigne sérieusement sur le principe de la dette, on découvre que c'est le simple flux de cette dernière qui sert à enrichir ceux qui en possèdent (au-delà des mécanismes de volume, des devises ou des lointaines matières premières auxquelles elles adosseraient leur montant).

      Prendre de la distance c'est bien, mais ne pas en assumer la compréhension me parait suspect voire malhonnête.
      Je reste ouvert au débat, mais sur base sérieuse svp et en évitant le genre de pentes glissantes qui pourraient amener à argumenter à coup de "loi de l'attraction" inventée par une secte américaine par exemple. Merci

    • permeric

      permeric -

      Merci Alcidejet pour ta réaction. Nous pouvons ne pas être d'accord ensemble sans traiter l'autre d'écervelé. lol...
      Peut-être que j'ai appuyé sur un bouton chez toi par ces mots qui sont là justement pour ouvrir le débat sur ce sujet difficile...


      Je ne suis pas spécialement fan de la 'loi de l'attraction" mais il y a quand même quelque chose à creuser au niveau de la force créatrice de nos pensées...


      Et je suis d'accord avec toi pour affirmer que la richesse et l'abondance, ce n'est pas forcément que de l'argent-dette tel qu'on le connaît actuellement, je suis d'ailleurs très proche de SEL (Système d'échange local) et JEU(Jardin d'Echange Universel) pour tenter de créer des alternatives, mais tant que la majorité d'entre nous restent esclaves de leurs dettes, ces systèmes d'échanges resteront marginaux...
      Donc, pour moi, actuellement, tant qu'on fonctionne avec cette "fausse-monnaie" et que nous en avons besoin pour accomplir ce que nous voulons accomplir, je laisse la porte ouverte aux euros dans ma vie, après les avoir rejetés plusieurs années après avoir pris conscience de ce dont tu parles (à qui profite l'argent?)...


      Mais si je rejette, je n'en reçois plus, et sans euros, tu crèves, un point c'est tout. Peu de beaux parleurs vont aider ceux qui n'en ont pas...Ils restent bien au chaud avec leurs petites allocations dérisoires qui les maintiennent dans une vie toujours un peu plus limitée et servile, mais avec de très belles pensées sur l'argent...et des rêves qui ne resteront que des rêves...

      Pour finir de répondre à ton commentaire, je tiens à préciser que je ne fais partie d'aucun mouvement ni politique, ni religieux, ni secte, car je ne prends jamais plus pour argent comptant ce qu'on me dit...
      Bien entendu, pour savoir ce qui me paraît juste pour moi, j'ai ma méthode qui n'est pas forcément rationnelle.


      Tu peux peut-être alors penser que je suis un écervelé, mais je t'en prie, par respect pour l'humain (Voir charte éthique de ce site), évite de l'écrire publiquement.
      Tu peux par contre affirmer que tu penses différemment et dire pourquoi, comme tu l'as très bien fait.


      Coeurdialement

    • Cramazouk

      Cramazouk -

      On nous assène souvent "il n'y a pas de honte à être riche" comme si c'était le problème. Ce n'est pas qu'il y a de problème à être riche, c'est que le système actuel fait que les riches sont toujours plus riches et inversement. Et que l'enrichissement se fait souvent, heureusement pas seulement, sur l'appauvrissement des autres et la destruction de l'environnement.

      L'entreprise notamment est souvent le cadre de l'asservissement des uns pour l'enrichissement des autres, alors qu'elle devrait être une coopération entre individus pour la construction de choses belles et favorables au bien commun.

      La remarque d'Alcidejet par rapport au monde de l'argent dette (et plus généralement du prêt intéressé et de toutes les entourloupes bancaires) me paraît important, même si son ton a pu être un peu violent.

      Je vis pour le moment du chômage après avoir quitté une entreprise qui m'enfermait dans une situation déplorable qui aurait pu durer toute ma vie. C'était un premier bond nécessaire pour la reprendre en main. Aujourd'hui, je suis à une étape compliquée de mon projet, voulant acquérir un terrain et trouver une maison qui sera assez efficace pour ne pas gâcher l'énergie, confortable et respirante aussi (n'ayant connu que des maisons en béton humides et malsaines). Il n'y a rien que je puisse réellement faire pour gagner de l'argent facilement et sortir de cette difficulté. Ce sera en coopérant et grâce à quelques économies que j'ai que je pourrai en sortir. Mais quand on est dans une situation difficile, c'est souvent à cause d'un contexte difficile et la seule volonté, si elle est importante, ne suffit pas toujours face aux barrières innombrables d'un système pareil.

    • Cramazouk

      Cramazouk -

      Je comprends qu'expliquer les inégalités par la physique quantique ai pu faire bondir. S'il y a tant d'inégalités, c'est avant tout à cause de l'avidité et des volonté de domination des uns, au lieu de la coopération entre les êtres.

    • permeric

      permeric -

      Je suis d'accord avec toi Cramazouk. Mais il ne s'agit pas que de volonté, il s'agit de se permettre d'être dans un état d'esprit qui laisse la porte ouverte à tous les possibles...y compris l'abondance et la prospérité de nos communautés solidaires...
      C'est aussi pour cela que mes actions actuelles se font uniquement dans un cadre associatif, mon but est de coopérer pour améliorer autour de moi, avec mes compétences, mes forces et mes faiblesses, le but n'est pas de m'enrichir personnellement.

      Nous pouvons oeuvrer ensemble pour créer mieux, un monde plus abondant, basé sur le partage et le bien commun... Moi j'ai confiance en cette idée...

      Si tout le monde oeuvrait quotidiennement à vraiment combler ses propres besoins et ceux de ceux qui les entourent, le monde changerait vite de visage et nous aurions du coup certainement beaucoup plus à nous offrir les uns les autres...
      Et le besoin de sécurité financière est un des besoins prioritaires pour beaucoup d'entre nous.

      Tu as bien fait de te respecter en quittant un emploi nocif pour toi, mais ce n'est pas toujours le chemin le plus facile (je sais de quoi je parle), je te souhaite bon courage et pleins d'idées pour cette année!

    • Cramazouk

      Cramazouk -

      Merci et merci pour ta réponse qui explicite un peu plus tu point de vue qui est tout à fait bénéfique en soi. Il faut être à l'écoute de soi-même, de ses désirs plutôt qu'à ceux qu'on perçoit dans ce qu'on appellera vulgairement "la société". C'est à mon avis l'état d'esprit dont tu parles et c'est un point de départ pour se lancer dans des projets personnels.

      Par rapport à la richesse, un dernier petit point (en fait je ferai une vidéo sur le sujet quand j'aurai récupéré un caméscope). Je trouve tellement aberrant et honteux qu'il soit si difficile d'accéder à la terre alors qu'elle est à tout le monde (et à personne à la fois). Les propriétaires spéculent sur le terrain et n'hésitent pas à cumuler les résidences, les gites à louer, etc. Tandis que du coup les prix flambent et que pour nous, pauvres smicards ou chômeurs, il est de plus en plus impossible d'accéder à la terre. Je ne tiens pas nécessairement à être propriétaire, mais dans le jeu dans lequel nous sommes, ça reste un point qui parait essentiel pour être libre.

      Je vais malgré tout devoir louer pour le moment, en attendant qu'on soit plus nombreux avec des ressources pour éventuellement acheter (j'ai l'espoir de trouver une mairie qui aura pour volonté de faire venir des gens comme nous pour faire vivre leur commune) mais j'ai peur que soit mal vue la permaculture et son aspect sauvage et non policé (comme le fait de jeter les déchets végétaux à même le sol plutôt que de composter).

    7 réponses à “La richesse n’est pas synonyme d’avidité”

    1. Oneshot Oneshot dit :

      je suis d’accord avec vous. Mais quelques fois avec les meilleurs pensées positives et intentions qui soient, ca reste difficile.

    2. Alcidejet dit :

      Bonjour,
      Je me sens révolté à lire cet article (je viens ici l’exprimer posément ;-)
      Hop ! les pieds dans le plats : Vos invitations de postures face à « l’argent » ne me paraissent absolument pas réfléchies.
      Le sujet de l’argent est avant toute autre chose une histoire de valeur, que l’on reçoit que l’on donne et encore en amont, que l’on se donne et que l’on accepte que l’autre nous donne.

      Je trouve dangereusement abêtissant de dire « « vague d’énergie d’incertitude indéfinie », « .
      Nous sommes en 2014 et il n’est pas compliqué de comprendre les mécanismes et fonctionnements de l’argent le plus utilisé dans le monde : la monnaie.
      Inconsciemment chacun fera référence à ces logiques, profondément ancrées dans nos cultures et habitudes.

      Mon apport pourrait aussi porter longuement sur ce qu’explique la physique quantique… car ce n’est absolument pas qu’on puisse devenir riche en le voulant. C’est, encore, stupidement simpliste, interdisant ainsi toute véritable maîtrise du sujet par le quidam qui voudrait y croire et s’y essayer.
      Tout comme la permaculture ne se fait pas en le décidant simplement, mais en s’y confrontant, en observant, apprenant, échouant, persévérant et surtout réfléchissant; se libérer de la tyrannie de la rareté (ici monétaire ou de valeur) ne se fera pas non plus en agissant comme un écervelé sur un sujet qui nourrit, rappelons-le quand même, guerres intestinales et/ou armées de par le monde et dans nombre de porte feuilles considérés pas assez pleins.

      Pour conclure, oui, avoir de l’argent permet de faire pas mal de chose, mais il faut savoir dans quel intérêt existe aujourd’hui cette monnaie !
      Quand on se renseigne sérieusement sur le principe de la dette, on découvre que c’est le simple flux de cette dernière qui sert à enrichir ceux qui en possèdent (au-delà des mécanismes de volume, des devises ou des lointaines matières premières auxquelles elles adosseraient leur montant).

      Prendre de la distance c’est bien, mais ne pas en assumer la compréhension me parait suspect voire malhonnête.
      Je reste ouvert au débat, mais sur base sérieuse svp et en évitant le genre de pentes glissantes qui pourraient amener à argumenter à coup de « loi de l’attraction » inventée par une secte américaine par exemple. Merci

    3. permeric permeric dit :

      Merci Alcidejet pour ta réaction. Nous pouvons ne pas être d’accord ensemble sans traiter l’autre d’écervelé. lol…
      Peut-être que j’ai appuyé sur un bouton chez toi par ces mots qui sont là justement pour ouvrir le débat sur ce sujet difficile…

      Je ne suis pas spécialement fan de la ‘loi de l’attraction » mais il y a quand même quelque chose à creuser au niveau de la force créatrice de nos pensées…

      Et je suis d’accord avec toi pour affirmer que la richesse et l’abondance, ce n’est pas forcément que de l’argent-dette tel qu’on le connaît actuellement, je suis d’ailleurs très proche de SEL (Système d’échange local) et JEU(Jardin d’Echange Universel) pour tenter de créer des alternatives, mais tant que la majorité d’entre nous restent esclaves de leurs dettes, ces systèmes d’échanges resteront marginaux…
      Donc, pour moi, actuellement, tant qu’on fonctionne avec cette « fausse-monnaie » et que nous en avons besoin pour accomplir ce que nous voulons accomplir, je laisse la porte ouverte aux euros dans ma vie, après les avoir rejetés plusieurs années après avoir pris conscience de ce dont tu parles (à qui profite l’argent?)…

      Mais si je rejette, je n’en reçois plus, et sans euros, tu crèves, un point c’est tout. Peu de beaux parleurs vont aider ceux qui n’en ont pas…Ils restent bien au chaud avec leurs petites allocations dérisoires qui les maintiennent dans une vie toujours un peu plus limitée et servile, mais avec de très belles pensées sur l’argent…et des rêves qui ne resteront que des rêves…

      Pour finir de répondre à ton commentaire, je tiens à préciser que je ne fais partie d’aucun mouvement ni politique, ni religieux, ni secte, car je ne prends jamais plus pour argent comptant ce qu’on me dit…
      Bien entendu, pour savoir ce qui me paraît juste pour moi, j’ai ma méthode qui n’est pas forcément rationnelle.

      Tu peux peut-être alors penser que je suis un écervelé, mais je t’en prie, par respect pour l’humain (Voir charte éthique de ce site), évite de l’écrire publiquement.
      Tu peux par contre affirmer que tu penses différemment et dire pourquoi, comme tu l’as très bien fait.

      Coeurdialement

    4. Cramazouk Cramazouk dit :

      On nous assène souvent « il n’y a pas de honte à être riche » comme si c’était le problème. Ce n’est pas qu’il y a de problème à être riche, c’est que le système actuel fait que les riches sont toujours plus riches et inversement. Et que l’enrichissement se fait souvent, heureusement pas seulement, sur l’appauvrissement des autres et la destruction de l’environnement.

      L’entreprise notamment est souvent le cadre de l’asservissement des uns pour l’enrichissement des autres, alors qu’elle devrait être une coopération entre individus pour la construction de choses belles et favorables au bien commun.

      La remarque d’Alcidejet par rapport au monde de l’argent dette (et plus généralement du prêt intéressé et de toutes les entourloupes bancaires) me paraît important, même si son ton a pu être un peu violent.

      Je vis pour le moment du chômage après avoir quitté une entreprise qui m’enfermait dans une situation déplorable qui aurait pu durer toute ma vie. C’était un premier bond nécessaire pour la reprendre en main. Aujourd’hui, je suis à une étape compliquée de mon projet, voulant acquérir un terrain et trouver une maison qui sera assez efficace pour ne pas gâcher l’énergie, confortable et respirante aussi (n’ayant connu que des maisons en béton humides et malsaines). Il n’y a rien que je puisse réellement faire pour gagner de l’argent facilement et sortir de cette difficulté. Ce sera en coopérant et grâce à quelques économies que j’ai que je pourrai en sortir. Mais quand on est dans une situation difficile, c’est souvent à cause d’un contexte difficile et la seule volonté, si elle est importante, ne suffit pas toujours face aux barrières innombrables d’un système pareil.

    5. Cramazouk Cramazouk dit :

      Je comprends qu’expliquer les inégalités par la physique quantique ai pu faire bondir. S’il y a tant d’inégalités, c’est avant tout à cause de l’avidité et des volonté de domination des uns, au lieu de la coopération entre les êtres.

    6. permeric permeric dit :

      Je suis d’accord avec toi Cramazouk. Mais il ne s’agit pas que de volonté, il s’agit de se permettre d’être dans un état d’esprit qui laisse la porte ouverte à tous les possibles…y compris l’abondance et la prospérité de nos communautés solidaires…
      C’est aussi pour cela que mes actions actuelles se font uniquement dans un cadre associatif, mon but est de coopérer pour améliorer autour de moi, avec mes compétences, mes forces et mes faiblesses, le but n’est pas de m’enrichir personnellement.

      Nous pouvons oeuvrer ensemble pour créer mieux, un monde plus abondant, basé sur le partage et le bien commun… Moi j’ai confiance en cette idée…

      Si tout le monde oeuvrait quotidiennement à vraiment combler ses propres besoins et ceux de ceux qui les entourent, le monde changerait vite de visage et nous aurions du coup certainement beaucoup plus à nous offrir les uns les autres…
      Et le besoin de sécurité financière est un des besoins prioritaires pour beaucoup d’entre nous.

      Tu as bien fait de te respecter en quittant un emploi nocif pour toi, mais ce n’est pas toujours le chemin le plus facile (je sais de quoi je parle), je te souhaite bon courage et pleins d’idées pour cette année!

    7. Cramazouk Cramazouk dit :

      Merci et merci pour ta réponse qui explicite un peu plus tu point de vue qui est tout à fait bénéfique en soi. Il faut être à l’écoute de soi-même, de ses désirs plutôt qu’à ceux qu’on perçoit dans ce qu’on appellera vulgairement « la société ». C’est à mon avis l’état d’esprit dont tu parles et c’est un point de départ pour se lancer dans des projets personnels.

      Par rapport à la richesse, un dernier petit point (en fait je ferai une vidéo sur le sujet quand j’aurai récupéré un caméscope). Je trouve tellement aberrant et honteux qu’il soit si difficile d’accéder à la terre alors qu’elle est à tout le monde (et à personne à la fois). Les propriétaires spéculent sur le terrain et n’hésitent pas à cumuler les résidences, les gites à louer, etc. Tandis que du coup les prix flambent et que pour nous, pauvres smicards ou chômeurs, il est de plus en plus impossible d’accéder à la terre. Je ne tiens pas nécessairement à être propriétaire, mais dans le jeu dans lequel nous sommes, ça reste un point qui parait essentiel pour être libre.

      Je vais malgré tout devoir louer pour le moment, en attendant qu’on soit plus nombreux avec des ressources pour éventuellement acheter (j’ai l’espoir de trouver une mairie qui aura pour volonté de faire venir des gens comme nous pour faire vivre leur commune) mais j’ai peur que soit mal vue la permaculture et son aspect sauvage et non policé (comme le fait de jeter les déchets végétaux à même le sol plutôt que de composter).

    Répondre à permeric Annuler la réponse.

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Espace annonceurs