Les couches chaudes

  • Auteur de cet article

    Inscrit le

    Lui écrire

    A propos de :

    Nous avons crée un lieu de vie où nous honorons et aimons la vie... Ce lieu se nomme korAkor. Tout au long de l'année, nous proposons des camps de 3 à 8 jours durant lesquels vous apprendrez sur la permaculture, l'auto-suffisance et pleins d'autres sujets qui rendent la vie formidable. Nous organisons aussi des PDC et je propose d'aller chez vous poru enseigner la permaculture. Plus d'infos sur www.korakor.org

  • Vos commentaires

      • Laure

        Laure -

        Magnifique archive ! Pratique chez moi qui suis dans les Alpes vers 1000m avec de la neige jusqu'en mars.
        Pour une petite exploitation familiale c'est tout à fait jouable et notre fumier de cheval ne contient ni pesticide, ni antibiotique, le vermifuge est administré au printemps et en été lorsque les chevaux sont aux prés, l'hiver est l'époque où l'on récupère le fumier donc pas de vermifuge non plus !! ;)

    • Christophe G -

      Beaucoup d'énergie, beaucoup d'énergie humaine.

      C'était une technique intéressante du temps où les ouvriers agricoles étaient pas ou peu payés ... ou pour ceux qui aujourd'hui font bosser les stagiaires gratos...

      Contrairement à autrefois, les fumiers de cheval autorisés en agriculture biologique contiennent en plus des pesticides et de médicaments ( vermifuges et antibiotiques ).

      On s'éloigne de la permaculture...

    3 réponses à “Les couches chaudes”

      • Laure Laure dit :

        Magnifique archive ! Pratique chez moi qui suis dans les Alpes vers 1000m avec de la neige jusqu’en mars.
        Pour une petite exploitation familiale c’est tout à fait jouable et notre fumier de cheval ne contient ni pesticide, ni antibiotique, le vermifuge est administré au printemps et en été lorsque les chevaux sont aux prés, l’hiver est l’époque où l’on récupère le fumier donc pas de vermifuge non plus !! ;)

    1. Christophe G dit :

      Beaucoup d’énergie, beaucoup d’énergie humaine.

      C’était une technique intéressante du temps où les ouvriers agricoles étaient pas ou peu payés … ou pour ceux qui aujourd’hui font bosser les stagiaires gratos…

      Contrairement à autrefois, les fumiers de cheval autorisés en agriculture biologique contiennent en plus des pesticides et de médicaments ( vermifuges et antibiotiques ).

      On s’éloigne de la permaculture…

    Laisser un commentaire

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Espace annonceurs