Cultiver avec les limaces et les champignons – (extrait) au potager urbain

  • Extrait de la vidéo « Cultiver avec les Limaces ». Par Natacha Leroux
    Comment intégrer les limaces et les champignons dans un potager urbain? Pots de fleurs, carrés, buttes… découvrez comment faire des limaces des compagnons de jardinage atypiques, même en ville, pour le meilleur de la vie des plantes et du sol.
    http://permaforet.blogspot.be/2014/07/limaces-et-autres-gasteropodes-amis-du.html
    Extrait du reportage sur les Limaces, qui sera réalisé tout au long de cette année, pour une publication en automne 2015.

  • Auteur de cet article

    Inscrit le

    Lui écrire

    A propos de :

    Passionné par la technologie, l'informatique et de dessin, je suis infographiste de formation. Soudainement un instinct de survie se réveilla et me poussa à chercher un maximum d'autonomie. De fil en aiguille je finis par tomber sur la permaculture et là ce fût l'illumination, depuis j’apprends tout ce que je peux sur les plantes et notre environnement et je stock des graines de tous les cotés et des documents vidéos et textes, conférences, des pdc en entier, des documentaires sur tout les domaines qui touchent aux plantes et leur environnement, à la permaculture (en Français et en Anglais) j'en suis à 30gb s'il y a des intéressés faudra venir me rencontrer. J'ai pu bosser dans les plantes pendant un an et notamment 6 mois sur un lieu où j'ai pu relancer une dynamique agroécologique . J'accroche bcp sur la façon de faire de Fukuoka et l'agriculture sauvage. Vivant actuellement en camionnette aménagée, je cherche un lieu où m’établir et lancer un système cohérent. De plus, ma compagne est enceinte. Nous cherchons donc un lieu de vie pour notre petite fille en gestation ;).

  • Vos commentaires

    • Philippe -

      Très intéressant. Comment inocule tu au départ ? Tu prends des champignons en foret ? Ou bien quelques pelles de sol forestier que tu ramène chez toi ? Parce que moi je n'ai pas de champignons particuliers type pleurotes... Je pensais trouver quelques sous bois avec du bois en décomposition et en ramener chez moi tout simplement.

    • Wian

      Wian -

      Je suis pas un pro des champignons et c'est un sacré morceau la mycologie. La vidéo n'est pas de moi, je ne fais que partager ce qui me semble intéressant.

      Je pense que apporter un maximum de matière différentes en mulch et surtout du bois pour apporter de la diversité à ton sol, que ca soit des bactéries ou champignons.

      Le simple fait de faire un tas de broya ou encore mieu, de brf, donne un milieu favorable aux mycelium pour se développer, reste plus qu'a s'en servir. Sur certain site tu peux avoir des espèces particulières, je pense a Paul Stamets, qui vend notamment de quoi inoculer avec des champignons mycorhizien, ce qui nous intéresse particulièrement.

      Cela dit, à mon avis il vaut mieux se balader dans nos régions respectives et trouver ce qui correspond à nos biotopes. A priori trouver des champignons mûr pour récupérer les spores et les disperser. Je sais pas si juste récupérer des filament de mycelium d'une espece permet de relancer la colonie (en particulier si elle a déjà fructifier, je sais pas si elle meurt ?)

      Il existe aussi des techniques pour recuperer les spores et les bacteries de nos regions, je te conseil te d'interesser aux EM. Natach Leroux, l'auteur de la video en parle sur son blog:
      Micro-organismes EM et bokashi
      http://permaforet.blogspot.be/2013/09/bokashi-dautomne-me.html
      Comment cultiver des mycorhize: http://permaforet.blogspot.be/2014/01/comment-cultiver-des-mycorhizes.html

      J'ai également encore bcp de lecture a faire ;)

    • Philippe -

      Merci pour les liens ;) et ta réponse complète, je vais lire tout ça avec intérêt.

    3 réponses à “Cultiver avec les limaces et les champignons – (extrait) au potager urbain”

    1. Philippe dit :

      Très intéressant. Comment inocule tu au départ ? Tu prends des champignons en foret ? Ou bien quelques pelles de sol forestier que tu ramène chez toi ? Parce que moi je n’ai pas de champignons particuliers type pleurotes… Je pensais trouver quelques sous bois avec du bois en décomposition et en ramener chez moi tout simplement.

    2. Wian Wian dit :

      Je suis pas un pro des champignons et c’est un sacré morceau la mycologie. La vidéo n’est pas de moi, je ne fais que partager ce qui me semble intéressant.

      Je pense que apporter un maximum de matière différentes en mulch et surtout du bois pour apporter de la diversité à ton sol, que ca soit des bactéries ou champignons.

      Le simple fait de faire un tas de broya ou encore mieu, de brf, donne un milieu favorable aux mycelium pour se développer, reste plus qu’a s’en servir. Sur certain site tu peux avoir des espèces particulières, je pense a Paul Stamets, qui vend notamment de quoi inoculer avec des champignons mycorhizien, ce qui nous intéresse particulièrement.

      Cela dit, à mon avis il vaut mieux se balader dans nos régions respectives et trouver ce qui correspond à nos biotopes. A priori trouver des champignons mûr pour récupérer les spores et les disperser. Je sais pas si juste récupérer des filament de mycelium d’une espece permet de relancer la colonie (en particulier si elle a déjà fructifier, je sais pas si elle meurt ?)

      Il existe aussi des techniques pour recuperer les spores et les bacteries de nos regions, je te conseil te d’interesser aux EM. Natach Leroux, l’auteur de la video en parle sur son blog:
      Micro-organismes EM et bokashi
      http://permaforet.blogspot.be/2013/09/bokashi-dautomne-me.html
      Comment cultiver des mycorhize: http://permaforet.blogspot.be/2014/01/comment-cultiver-des-mycorhizes.html

      J’ai également encore bcp de lecture a faire ;)

    3. Philippe dit :

      Merci pour les liens ;) et ta réponse complète, je vais lire tout ça avec intérêt.

    Laisser un commentaire

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Espace annonceurs