partage graines de fruitiers fidèles

  • Bonjour,

    Je rêve de souveraineté alimentaire pour tous (http://fruitforestier.info/fr/un-nouveau-style-de-vie-seul-viable-a-long-terme/). En bénévolat en asie, je semais toutes les graines de tous les fruits qui me nourrissaient à 100%, tous les jours pendant 3 mois. Au retour, j’ai entammé une recherche pour tenter, en incluant des variétés originales, de me nourrir entièrement de fruits locaux toute l’année en climat tempéré. Je l’ai fait pour moi, puis étant donné que ça a pris tout mon temps pendant 2 ans, j’ai l’idée de partager les graines que j’ai trouvées.

    Je fais maintenant un peu d’annonce car j’ai des graines à distribuer. je fais aussi des échanges, que je trouve très enrichissants, les uns et les autres donnant leurs meilleurs choix d’espèces ou variétés.

    Ce qui m’intéresse aussi, c’est l’idée de semer 1HA/jour, pour réconcilier la forêt avec l’appétit hominidé en encourageant une nutrition idéale à base de fruits, sans champs de céréales: je chéris particulièrement 10 espèces qui fructifieraient à l’ombre.

    Je crois que mon site est assez mal fait tant en ergonomie, design… Quand par son ancienneté il sera mieux référencé, le rendre plus pratique permettrait peut-être d’introduire davantage de ces arbres…
    Ce qui fonctionne bien le cas echéant, c’est la fenetre rouge pour y taper un mot clé et voir les sujets correspondants.

    Semis fidèles?

    A Aix et dans la bourse d’échanges j’ai près de 200 VARIETES (stade: bébés), dont j’ai introduit 54 nouvelles, mais je ne propose sur mon site web, presque pas de variétés. Je ne parle pas du tout des nombreuses variétés exigeant une greffe. Parce que j’ai l’intime conviction que les graines fidèles par semis sont à privilégier, et la plupart du temps ce sont des ESPECES. Je n’en propose qu’une cinquantaine, mon « top 50 » issu de recoupements de témoignages et d’infos. Je me suis focalisé sur les fruits dont le semis est fidèle:

    – car la nature peut les reproduire naturellement, ce qui éveille mon intérêt supplémentaire.
    – car on peut (re)faire des forêts en quelques heures, d’arbres privilégiés par une racine-pivot intacte sans transplantation, avec quelques centimes par arbre. C’est ce qui occupe tout mon temps libre lors de mes déplacements.

    Bien sûr tolérant le gel (la limite est précisée pour chaque) et souvent sans maladies. J’ai fait l’impasse sur ceux que je trouve trop amers, astringents, acides, pas bons, trop gélifs ou nécessitant une cuisson, les noix, champignons, car il me semblait en avoir assez avec les plus courants qu’on trouve partout.

    La perte de qualité du fruit c’est dans 90% des cas de semis de pommiers du commerce. D’autres fruits se reproduisent bien par graines, tels pour les plus connus les prunes, pêches, abricots. Plus ou moins fidèlement selon la variété. J’ai 5 variétés pour ne parler que des pommes de plus de 5cm, qui se reproduisent quasi-fidèlement par semis sans perte de qualité, il s’agit de la pomme sauvage du kazagstan, 2 pommes italiennes et 2 pommes espagnoles, qui sont tellement chargées en sucre que certaines en cristallisent et deviennent translucides.
    Une pomme du kazagstan, la sieversii lavergne, donne déjà à 0 km de chez moi, elle tient ses promesses en qualité de goût et résistance à la tavelure.

    Listes, catalogue?

    Il y a dans ma recherche bien entendu une majorité de banalités pour les permaculteurs, mais aussi quelques trouvailles comme quelques espèces qui n’étaient pas éditées ni commercialisées en france.

    Voici une précision de qui avant moi avait listé quoi comme fruitiers (sub)spontanés parmi la cinquantaine que je préfère et propose; il est légitime que les auteurs soient cités, c’est l’oeuvre souvent bénévole d’une vie et l’expression populaire dit, quand on ne travaille pas pour l’argent, qu’on travaille «pour la gloire ». SVP complétez moi si j’en oublie… Les commentaires sont là pour ça… pour les précisions, contradictions, infos…

    Autrevie, souvent un précurseur sur les forums, je n’ai pas vu de liste par lui, mais il connait beaucoup de choses et pas seulement les fruitiers sauvages. c’est par lui que j’ai entendu parler d’asiminiers pour la 1ère fois il y a 20 ans…

    Noms en commun chez les 2 auteurs suivants: satsuma, morus, asiminier, kiwai,

    Franck Nathié, dont le livre pragmatique propose une large vision sans que sa vocation ne soit une « liste »: kaki de virginie, bibacier, schisandra chinensis, akebie, araucaria, musa helen’s, goumi, feijoa,

    Christophe Koppel, riche d’une longue expérience: amélanchiers (alnifolia), aubépines fruitières, elaeagnus x ebbingei, aronia, gogi, gaultheria procumbens, raisin du japon, akebia, yucca baccata, decaisnea fargesii, cormier,

    Avec l’autorisation de PFAF, j’ai traduit certaines de leurs fiches (sur 7000, environ 50 correspondantes aux meilleurs fruitiers aux noms latins) à partir de leur base de données, et j’ai ajouté des infos et tableaux comparatifs pour chaque espèce.

    j’ai vérifié beaucoup d’infos, j’ai fait quelques retours à PFAF, et par la suite dans leurs fiches ils ont intégré une ébauche de tableau comparatif avec les espèces du même genre (les tableaux de Pfaf comparent seulement la note de goût de 1 à 5/5).

    Partager ces graines:

    Il suffit de m’écrire précisant souhaits et règlement des frais, j’envoie plusieurs fois par an lors des récoltes des graines fraiches à semer immédiatement en place définitive, dans les quantités demandées.

    Parmi une cinquantaine de types de fruitiers, il y a des classiques et des moins répandus.

    Comme le caroubier, le jujubier, le noyer, le pêcher semés directement, l’abricotier peut se contenter de terrains très pauvres et secs.

    Sauf caractère particulier intéressant, il ne serait pas utile que j’envoie ce que vous pouvez trouver partout dans les fruits du commerce que vous mangez (ex: noix, abricots)

    En cerise je conseillerais surtout la blanchard, je tente des semis car je la suppose fidèle, elle n’a pas d’équivalente avec laquelle elle pourrait se croiser: elle est douce et mûre en avril!! lorsqu’il n’y a pas encore beaucoup d’autres fruits à manger… Si ce n’est des variétés de bibaces précoces que j’introduis actuellement. La cerise blanchard ne se greffe pas sur cerisier, et ses feuilles magnifiques sont plus larges et rondes que celles du cerisier…

    Maintenant que je peux avoir et partager des graines issues de satsumas éprouvés par -15°C à venelles un village voisin. c’est une « mandarine » dont j’ai adopté certaines pour leur douceur.

    Depuis 2 ans, je propose aussi d’autres fruitiers assez bons à très bons; ils sont présentés sur mon site web dans un tableau avec des infos utiles à leur choix. je les résume ici: acca (feijoa), amelanchier alnifolia, kiwai, akebie, Dans le même registre des Lardizabalaceae (comparés entre eux dans mon article correspondant), le Gloufa (holboellia latifolia), j’en ai introduit un mais je doute de sa rusticité (gèlerait entre 0 et -5°C), donc j’ai pris aussi holboellia angustifolia (vers les -10°C), et le croisement des deux qui prospère ici en provence, ainsi que lardizabala biternata, histoire de comparer tout ça. Je partage déjà des graines de décaisnea fargesii.
    arbousier, aronia melanocarpa, aralia racemosa, Atriplex halimus (ce n’est pas un fruitier mais une salade-légume en arbre), avocat rustique (dont un gros comme une balle de ping pong), asimina triloba, araucaria araucana (pin à grosses pignes de 7cm dans une « pomme de pin » de 30cm). bananier musa helen’s, berbèris darwini, chêne à glands doux (ok c’est pas un fruit et castanea spicata non plus), claytonia sibirica (un intrus! une salade vivace d’ombre), cornus kouza chinensis, cornus milky way, cornus mas « gourmet » (que j’ai gouté et aime), j’aimerais bien trouver le celtis à gros fruits.
    Des aubépines fruitières comme crataegus crus-galli (le préféré de yann fanch), et d’autres: Un pourcentage de graines seront métissées, mais cela ne coute rien d’essayer.
    Ceratonia (caroubier), davidia involucrata (rare mais sans grand intérêt), decaisnea fargesii, diospyros virginiana (un bon kaki sauvage), j’ai des graines de plaqueminiers subspontanés dont la rusticité mériterait une tentative d’acclimatation chez nous: diospyros armata, lycioides et rhombifolia…
    dioscorea batatas (mini tubercules aériens ce ne sont pas vraiment des fruits), elaeagnus macrophyla, goumi, shepherdia canadensis (semble moins intéressant que elaeagnus goumi), ephedra nevadensis, eriobotrya japonica (un de mes favoris, bibacier, j’en ai des graines excellentes en ce début juillet, elles se gardent pas longtemps), figuier « vagabonde » (pourrait fructifier à l’ombre), figuiers plus précoces ou plus résistants au froid, gaultheria shallon (pour terrains acides), gaylussaccia baccata, hovenia dulcis, jubaea chilensis (noix de coco du chili résistant -12°C mais qui donnera 50 ans après semis!), lycium gogi (devenu tellement connu vous en trouverez aussi en fruits secs), malus mandshurica, malus trilobata, malus sieversii, 2 variétés de pommes italiennes et espagnoles fidèles au semis, lonicera angustifolia, mahonia aquifolium, myrteola nummularia, ugni molinae, passiflora (mollissima, tucumanensis, fata confetto), punica (grenadier), pruniers et pêchers fidèles au semis et résistants, schisandras chinensis et rubriflora, sorbus domestica et torminalis (un peu moins bon que domestica mais il tolère l’ombre), streptopus amplexifolius (dit « concombre pérenne »), des vaccinium oxycoccos, praestans, un autre multicolore d’hawai et un autre blanc de l’himalaya, viburnum lentago (introduit cette année), vignes sauvages, du yacon jaune (une racine au gout de melon jaune appréciable en hiver en exclusivité introuvable, bien meilleur que le yacon blanc), yucca baccata, zanthoxyllum (poivre), ziziphus=jujubier…

    Dans ma liste je n’ai pas mis parmi les centaines de (sub)spontanés soit qui semblent ne pas avoir d’intérêt soit qu’on trouve facilement; Comme par exemple:
    le gleditsia (févier d’Amérique), envahissant et amer.
    dans les viburnum, lentana est noté seulement 1/5 (toxique), et opulus 3/5. Je crois davantage en lentago (4/5) qui était introuvable en france comme en angleterre, et que j’ai introduit chez moi cette année. s’il tient ses promesses, j’en partagerais bientôt des graines.
    la prunelle qui est astringente
    l’epine vinette (berberis vulgaris) est notée 3/5 tandis que d’autres berbèris sont notés 4/5 comme darwinii.
    leycesteria formosa qui n’est apprécié que par les faisans et est toxique crue.
    xanthocera dont il faut faire cuire, fleurs, feuilles et graines (il n’a pas de chair de fruit).
    j’hésite à importer annona montana, un « cherimoya » résistant (seulement) -4°C
    franklinia alatamaha de moindre intérêt
    raisin d’ours, je peux en envoyer sur demande de juillet à aout.
    poiriers dont le cocomerina à chair rouge mais je n’ai pas encore vérifié si leur semis serait fidèle.
    l’olive throuba peut se manger sur l’arbre, mais je ne sais pas si elle est fidèle?
    Je ne propose pas framboises, cassis ni groseiller car n’importe qui peut les trouver partout, mais des groseilles peuvent remarquablement s’adapter à l’ombre.
    La vigne est ma liane préférée parmi les 10 lianes que je propose. La nouvelle « perdin » est résistante, tout comme les vignes qui poussent naturellement dans mes arbres, issues de temps immémoriaux, et d’autres « botaniques » obtenues lors de mes échanges, mais je fuis instinctivement les « baco » et « noa » qui contiennent un composé toxique, et dont l’interdiction pour des motifs de santé publique est encore dans les esprits interprétée comme une conspiration commerciale.

    Vous pouvez divulguer en indiquant leur lien d’origine, ces infos. C’est une bonne habitude à prendre de préciser la source, c’est rendre un peu hommage à celui qui l’a fait, et c’est ce que chaque auteur demande.

  • Auteur de cet article

    Inscrit le

    Lui écrire

  • Vos commentaires

    • belinsecte -

      La photo des fleurs rouges: schisandra rubriflora, le meilleur selon "pfaf". Le schisandra chinensis, lui, a des fleurs blanches. Tous témoignages sont bienvenus, par exemple s'il y a des variétés qui fructifient bien à l'ombre? en figuier par exemple, "vagabonde" fructifierait à l'ombre.
      Je connais moins les salades, legumes, graines... parce que je les apprécie moyennement surtout s'il faut les cuisiner. Si vous en connaissez de vraiment bons, dites le moi car je ne suis pas sûr que les salades et légumes vivaces qui se sont glissés dans ma liste de partage soient les "meilleurs".

      • belinsecte -

        Mon travail de synthèse est disponible gratuitement en le demandant ici et là: http://forum.permaculture.fr/viewtopic.php?f=106&t=15544
        j'essaierais moi aussi de répondre dans les 2 fils de commentaires, afin qu'il y en ait au moins un de sauvé en cas de bug.
        Ne mettez pas votre adresse mail en public par contre (des robots parcourent la toile pour faire des listes à spammer!)
        PayPal.Me/fruitforestier

      • deckis -

        salut a toi belinsecte ,je serais interessé par le yacon jaune ce serait vraiment royal !

    4 réponses à “partage graines de fruitiers fidèles”

    1. belinsecte dit :

      La photo des fleurs rouges: schisandra rubriflora, le meilleur selon « pfaf ». Le schisandra chinensis, lui, a des fleurs blanches. Tous témoignages sont bienvenus, par exemple s’il y a des variétés qui fructifient bien à l’ombre? en figuier par exemple, « vagabonde » fructifierait à l’ombre.
      Je connais moins les salades, legumes, graines… parce que je les apprécie moyennement surtout s’il faut les cuisiner. Si vous en connaissez de vraiment bons, dites le moi car je ne suis pas sûr que les salades et légumes vivaces qui se sont glissés dans ma liste de partage soient les « meilleurs ».

    2. belinsecte dit :

      faites toute demande dans les commentaires publics

    Laisser un commentaire

    Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Permaculteurs se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

  • Espace annonceurs